Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il n'y a pas de foi sans l'amour

Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

Stéphane

Messages : 3608
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 62
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Il n'y a pas de foi sans l'amour   Sam 29 Déc - 5:47

Lecture de la première lettre de saint Jean
Bien-aimés, voici comment nous savons que nous connaissons Jésus Christ : si nous gardons ses commandements. Celui qui dit : « Je le connais », et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur :la vérité n’est pas en lui. Mais en celui qui garde sa parole, l’amour de Dieu atteint vraiment la perfection : voilà comment nous savons que nous sommes en lui. Celui qui déclare demeurer en lui doit, lui aussi,marcher comme Jésus lui-même a marché. Bien-aimés, ce n’est pas un  commandement nouveau que je vous écris, mais un commandement ancien que vous aviez depuis le commencement. La parole que vous avez entendue, c’est le commandement ancien. Et pourtant, c’est un commandement nouveau que je vous écris; ce qui est vrai en cette parole l’est aussi en vous ; en effet, les ténèbres passent et déjà brille la vraie lumière. Celui qui déclare être dans la lumière et qui a de la haine contre son frère est dans les ténèbres jusqu’à maintenant. Celui qui aime son frère demeure dans la lumière,
et il n’y a en lui aucune occasion de chute. Mais celui qui a de la haine contre son frère est dans les ténèbres :
il marche dans les ténèbres sans savoir où il va, parce que les ténèbres ont aveuglé ses yeux
.

PSAUME
(95, 1-2a, 2b-3, 5b-6)
R/ Joie au ciel ! Exulte la terre ! (95, 11a)
Chantez au Seigneur un chant nouveau,
chantez au Seigneur, terre entière,
chantez au Seigneur et bénissez son nom !

De jour en jour, proclamez son salut,
racontez à tous les peuples sa gloire,
à toutes les nations ses merveilles !

Lui, le Seigneur, a fait les cieux :
devant lui, splendeur et majesté,
dans son sanctuaire, puissance et beauté.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc
Quand fut accompli le temps prescrit par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur. Ils venaient aussi offrir le sacrifice prescrit par la loi du Seigneur : un couple de tourterelles ou deux petites colombes. Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon. C’était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d’Israël, et l’Esprit Saint était sur lui. Il avait reçu de l’Esprit Saint l’annonce qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ, le Messie du Seigneur. Sous l’action de l’Esprit, Syméon vint au Temple. Au moment où les parents présentaient l’enfant Jésus pour se conformer au rite de la Loi qui le concernait, Syméon reçut l’enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant : « Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël. » Le père et la mère de l’enfant s’étonnaient de ce qui était dit de lui. Syméon les bénit, puis il dit à Marie sa mère : « Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction – et toi, ton âme sera traversée d’un glaive – :ainsi seront dévoiléesles pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. »[/Celui qui déclare être dans la lumière et qui a de la haine contre son frère est dans les ténèbres jusqu’à maintenant. Celui qui aime son frère demeure dans la lumière,
et il n’y a en lui aucune occasion de chute. Mais
b]

– Cy Aelf,  Paris


Les textes de ce jour nous montrent diverses réactions à la venue du Seigneur.  Tout au commencement, il y a l'état de notre cœur. Saint Jean, dans la première  lecture, nous dit que la seule vraie lumière de l'homme, ce n'est pas l'ambition, la réussite mondaine; ce n'est pas de séduire par un flot de paroles qui commencent  toutes par "Moi, je !" que  l'on découvre l'amour de Dieu au cœur de sa propre vie. C'est ainsi que saint Jean déclare : celui qui a de la haine contre son frère est dans les ténèbress : car le cœur donne l'homme lui a été donné pour aimer  -  et rien in d'autre qu'aimer. Celui qui n'est pas habité par l'Amour, il marche  dans les ténèbres sans savoir où il va, parce que les ténèbres ont aveuglé ses yeux.

C'est tout simplement : "Tu aimera le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, et de toutes des forces - et ton prochain comme toi-même pour l'amour de Dieu.

Le vieillard Syméon a saisi cela dans son âme et, tout de suite il déclare :  ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix selon ta parole. Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples".  

Et il en est encore ainsi de saint Jean qui dit : "Celui qui déclare être dans la lumière et qui a de la haine contre son frère demeure dans les ténèbres j.i qui aime son frère demeure dans la lumière, et il n’y a en lui aucune occasion de chute." - et à l'inverse :Celui qui déclare être dans la lumière et qui a de la haine contre son frère est dans les ténèbres jusqu’à maintenant. Celui qui aime son frère demeure dans la lumière, et il n’y a en lui aucune occasion de chute.

Aujourd'hui même, entrons dans le dessein de Dieu par une salutation souriante, par un sourire,  par une dette effacée, par un encouragement sincère, par un sourire ...  notre front s'illumine en chaque témoignage de l'amour de Dieu.




.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Il n'y a pas de foi sans l'amour
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la justice sans amour n'est pas biblique
» Le vrai Amour
» Danse - musique avec ou sans paroles ?
» Roquefort, Bleu sans présure?
» magasin végétarien et sans gluten à Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: