Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tous sont vivants !

Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3532
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 62
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Tous sont vivants !   Sam 24 Nov - 4:37

Lecture de l'Apocalypse de saint Jean
Moi, Jean, j’ai entendu une voix qui disait: « Les deux témoins chargés de prophétiser, ce sont eux les deux oliviers, les deux chandeliers, qui se tiennent devant le Seigneur de la terre. Si quelqu’un veut leur faire du mal, un feu jaillit de leur bouche et dévore leurs ennemis; oui, celui qui voudra leur faire du mal, c’est ainsi qu’il doit mourir.  Ces deux témoins ont le pouvoir de fermer le ciel, pour que la pluie ne tombe pas pendant les jours de leur prophétie. Ils ont aussi le pouvoir de changer l’eau en sang et de frapper la terre de toutes sortes de fléaux, aussi souvent qu’ils le voudront. Mais, quand ils auront achevé leur témoignage, la Bête qui monte de l’abîme leur fera la guerre, les vaincra et les fera mourir. Leurs cadavres restent sur la place de la grande ville, qu’on appelle, au sens figuré, Sodome et l’Égypte, là où leur Seigneur aussi a été crucifié.   De tous les peuples, tribus, langues et nations, on vient regarder leurs cadavres pendant trois jours et demi,
sans qu’il soit permis de les mettre au tombeau.  Les habitants de la terre s’en réjouissent, ils sont dans la joie, ils échangent des présents; ces deux prophètes, en effet, avaient causé bien du tourment aux habitants de la terre.  Mais, après ces trois jours et demi, un souffle de vie venu de Dieu entra en eux: ils se dressèrent sur leurs pieds, et une grande crainte tomba sur ceux qui les regardaient. Alors les deux témoins entendirent
une voix forte venant du ciel, qui leur disait : « Montez jusqu’ici ! » Et ils montèrent au ciel dans la nuée,
sous le regard de leurs ennemis.
[/i]

(Ps 143 (144), 1, 2, 9-10)
R/ Béni soit le Seigneur, mon rocher ! (Ps 143, 1a)
Béni soit le Seigneur, mon rocher !
Il exerce mes mains pour le combat,
il m’entraîne à la bataille.

Il est mon allié, ma forteresse,
ma citadelle, celui qui me libère ;
il est le bouclier qui m’abrite,
il me donne pouvoir sur mon peuple.

Pour toi, je chanterai un chant nouveau,
pour toi, je jouerai sur la harpe à dix cordes,
pour toi qui donnes aux rois la victoire
et sauves de l’épée meurtrière David, ton serviteur.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc
En ce temps-là, quelques sadducéens – ceux qui soutiennent qu’il n’y a pas de résurrection – s’approchèrent de Jésus et l’interrogèrent : « Maître, Moïse nous a prescrit : Si un homme a un frère qui meurt en laissant une épouse mais pas d’enfant, il doit épouser la veuve pour susciter une descendance à son frère.     Or, il y avait sept frères : le premier se maria et mourut sans enfant ;  de même le deuxième, puis le troisième épousèrent la veuve, et ainsi tous les sept : ils moururent sans laisser d’enfants. Finalement la femme mourut aussi.  Eh bien, à la résurrection, cette femme-là, duquel d’entre eux sera-t-elle l’épouse, puisque les sept l’ont eue pour épouse ? »  Jésus leur répondit : « Les enfants de ce monde prennent femme et mari. Mais ceux qui ont été jugés dignes d’avoir part au monde à venir et à la résurrection d’entre les morts ne prennent ni femme ni mari, car ils ne peuvent plus mourir: ils sont semblables aux anges, ils sont enfants de Dieu
et enfants de la résurrection.  Que les morts ressuscitent, Moïse lui-même le fait comprendre dans le récit du buisson ardent, quand il appelle le Seigneur  le Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob. Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants. Tous, en effet, vivent pour lui. »  Alors certains scribes prirent la parole pour dire : « Maître, tu as bien parlé. » . Et ils n’osaient plus l’interroger sur quoi que ce soit
.


           – Cy  Aelf,  Paris

Des tribulations, des guerres et des cataclysmes,  les hommes de toutes les générations en ont connues, cela se poursuit. En dépit des des deux guerres mondiales, les, les folies meurtrières ont continué. Combien de régimes, en Europe, en Asie, en Afrique, partout dans le monde, ne se sont-ils pas imposés par le sang versé ?
Et cela se poursuit, puisque les hommes, plutôt que de se convertir, se laissent entraîner par leurs propres  démons.

Mais l'issue finale, l'issue définitive est manifestée dans cette courte parole du Seigneur :  "Tous vivent pour Lui"  Et de notre temps encore, il existe de multiples témoignages, dans toutes les cultures, des témoignages de "la vie après la vie" (titre de l'ouvrage publié par Raymond Moody et encore :  les "thanatonautes" témoignent partout. Il faut avoir lu le témoignage d'Elisabeth Kübler-Ross,  qui est à l'origine des "soins palliatifs". Mais plus simplement encore ce mot de l’Évangile du jour: "Tous vivent en Lui".

A ce propos, notre prêtre a dénoncé "ces grands riches" qui désirent vivre "la fin des temps" afin de demeurer riches jusque dans l'éternité !  Tout personnellement,  je me remémore l'extraordinaire figure de mon père défunt.  Durant des semaines, un médecin avait tenté de le "rattraper" en lui infligeant des sondes nutritives dans l'estomac et en le "ligotant" de part et d'autre de son lit, car mon père, Gabriel  arrachait les "sondes nutritives.  Tous les membres de la famille ayant dénoncé l'acharnement thérapeutique,  il remit son  âme à Dieu.   Toute la famille pourrait encore témoigner:  dans la mort, son visage avait recouvré sa forme tout à fait normale et nous sommes deux à nous être exclamés en même temps : "On jurerait qu'il dort et qu'il va ouvrir ses paupières pour nous dire au-revoir...    




.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar

Messages : 4130
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Tous sont vivants !   Sam 24 Nov - 5:54

Hé bien si des riches veulent être riche en l'autre monde, ils doivent se presser de tout donner, parce que le Roi Lui-même de cet autre monde s'est fait pauvre, pour nou s'enrichir de sa pauvreté. Et que Jésus Lui-même disait qu'il était difficile à un riche de rentrer dans le Royaume, qu'un chameau avait plus facile de passer par la porte d'un aiguille qu'un riche d'entrer dans le.Royaume. Là dessus l'aiguille on doit comprendre que c'était le nom donné à une porte dans la muraille de la ville, où pour y passer un chameau devait se dépouiller de sa charge afin de la franchir.. Le problème qu'on a du mal à saisir dans cette comparaison, et qui là viens de me sauter au visage, c'est que pour l'animal, se défaire de se que d'autres mettent sur lui est rien, il n'est pas attaché à ce qu'il port, tandis que l'humain l'est, et sans qu'on s'en rende compte, ce qu'on possède peut bien vite nous posséder, les lien sont et vont se renifler jusqu'au Coeur.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donnemoiaboirejn47.forumactif.com
 
Tous sont vivants !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous sommes tous moitié vivants et moitié morts.
» Les mystérieux cercles de fées de Namibie sont « vivants »
» SAUVEE EN DEVENANT MERE :de la difficulté à comprendre 1Timothée 2:14-15
» Dans la secte bergoglienne, tous sont égaux
» Est-il Biblique de demander aux saints de prier pour nous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: