Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Du labeur de la grâce en nos vies

Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3503
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 62
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Du labeur de la grâce en nos vies   Mer 24 Oct - 17:52

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Éphésiens
Frères,  je tombe à genoux devant le Père de qui toute paternité au ciel et sur la terre tient son nom. Lui qui est si riche en gloire, qu’il vous donne la puissance de son Esprit, pour que se fortifie en vous l’homme intérieur.  Que le Christ habite en vos cœurs par la fois ; restez enracinés dans l'amour, établis dans l'amour.   Ainsi vous serez capables de comprendre avec tous les fidèles quelle est la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur... Vous connaîtrez ce qui dépasse toute connaissance : l’amour du Christ. Alors vous serez comblés jusqu’à entrer dans toute la plénitude de Dieu. À Celui qui peut réaliser, par la puissance qu’il met à l’œuvre en nous, infiniment plus que nous ne pouvons demander ou même concevoir, gloire à lui dans l’Église et dans le Christ Jésus pour toutes les générations dans les siècles des siècles.
           
(Ps 32 (33), 1-2, 4-5, 11-12, 18-19)
R/ Toute la terre, Seigneur,
est remplie de ton amour. (cf. Ps 32, 5b)
Criez de joie pour le Seigneur, hommes justes !
Hommes droits, à vous la louange !
Rendez grâce au Seigneur sur la cithare,
jouez pour lui sur la harpe à dix cordes.

Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ;
il est fidèle en tout ce qu’il fait.
Il aime le bon droit et la justice ;
la terre est remplie de son amour.

Le plan du Seigneur demeure pour toujours,
les projets de son cœur subsistent d’âge en âge.
Heureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu,
heureuse la nation qu’il s’est choisie pour domaine !

Dieu veille sur ceux qui le craignent,
qui mettent leur espoir en son amour,
pour les délivrer de la mort,
les garder en vie aux jours de famine.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples: « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé !  Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli! Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division.  Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois;  ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »


    Cy Aelf, Paris


Quel souffle et que encouragement dans ces textes ! Et ils s'adressent tout autant aux Éphésiens qu'à nous mêmes, nous tous qui avons été appelés par notre propre nom par le baptême. Il en est bien ainsi: bien que pour chacun de nous, le souvenir de notre baptême n'existe pas - mais c'est bien notre baptême qui nous a rendu sensibles à l'amour de Dieu et l'amour du prochain.

Il nous faudrait nous souvenir de notre petite enfance au cours de laquelle, très simplement, nous ont engagés à ne pas nous disputer entre condisciples à l'école. Je me suis souvenu de la consigne que ma mère m'avait donnée: de partager biscuits, petits pains garnis et bonbons avec ceux, parmi nous, qui n'en n'avaient pas. Et ces petits gestes n'étaient pas difficiles, puisque c'est notre mère qui l'avait demandé ... L'adolescence et ces boutons d'acné et les jeux violents, les genoux écorchés et les boutons d'acné, les fous-rires et les punitions, tout cela n'a laissé que de bons souvenirs.

C'est à l'adolescence qu'intervient une première remise en question portant sur toutes choses. Mais ici encore la bénédiction du baptême produit une attention aux mystères ainsi - que l'entraînement progressif à la prière.
C'est étonnant pour moi de devoir constater que je fus l'un des rares adolescents, tentés comme toutes et tous, qui se sont "raidis" pour ne pas "céder au poids du monde"...

Quelque part, dans l'âme baptisée se produit une révolte contre le péché - qui se poursuivra jusque dans l’âge adulte afin que nous devenions comme ces arbres qui produisent de bons fruits. Une fois encore, le choix des des textes de la Liturgie rendent compte de ce "labeur" de la grâce qui nous entraînent à la suite du Seigneur.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar

Messages : 4121
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Du labeur de la grâce en nos vies   Jeu 25 Oct - 5:55

Dieu veille sur ceux qui le craignent,
qui mettent leur espoir en son amour,
pour les délivrer de la mort,
les garder en vie aux jours de famine.



Envoyé depuis l'appli Topic'it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donnemoiaboirejn47.forumactif.com
 
Du labeur de la grâce en nos vies
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» salutation aux collegues de labeur! mdrr
» Le labeur des traîtres...
» Le labeur des saints et la folie du monde
» L'ADN
» [astrologie]signe tibétain: votre chemin de vie sur terre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: