Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le poids des richesses, un obstacle à la grâce

Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3503
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 62
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Le poids des richesses, un obstacle à la grâce   Lun 22 Oct - 7:44

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Éphésiens
Frères, vous étiez des morts, par suite des fautes et des péchés  qui marquaient autrefois votre conduite, soumise aux forces mauvaises de ce monde, au prince du mal qui s’interpose entre le ciel et nous, et dont le souffle est maintenant à l’œuvre en ceux qui désobéissent à Dieu. Et nous aussi, nous étions tous de ceux-là,quand nous vivions suivant les convoitises de notre chair, cédant aux caprices de la chair et des pensées, nous qui étions, de par nous-mêmes, voués à la colère comme tous les autres. Mais Dieu est riche en miséricorde; à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions des morts par suite de nos fautes, il nous a donné la vie avec le Christ : c’est bien par grâce que vous êtes sauvés. Avec lui, il nous a ressuscités et il nous a fait siéger aux cieux, dans le Christ Jésus. Il a voulu ainsi montrer, au long des âges futurs, la richesse surabondante de sa grâce, par sa bonté pour nous dans le Christ Jésus  C’est bien par la grâce que vous êtes sauvés, et par le moyen de la foi. Cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.  Cela ne vient pas des actes : personne ne peut en tirer orgueil.  C’est Dieu qui nous a faits, il nous a créés dans le Christ Jésus,en vue de la réalisation d’œuvres bonnes qu’il a préparées d’avance pour que nous les pratiquions.
   
(Ps 99 (100), 1-2, 3, 4, 5)
R/ Dieu nous a faits, et nous sommes à lui. (cf. Ps 99, 3b)
Acclamez le Seigneur, terre entière,
servez le Seigneur dans l’allégresse,
venez à lui avec des chants de joie !

Reconnaissez que le Seigneur est Dieu :
il nous a faits, et nous sommes à lui,
nous, son peuple, son troupeau.

Venez dans sa maison lui rendre grâce,
dans sa demeure chanter ses louanges ;
rendez-lui grâce et bénissez son nom !

Oui, le Seigneur est bon,
éternel est son amour,
sa fidélité demeure d’âge en âg
e.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc
En ce temps-là, du milieu de la foule, quelqu’un demanda à Jésus : « Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage. Jésus lui répondit : « Homme, qui donc m’a établi pour être votre juge ou l’arbitre de vos partages ? » Puis, s’adressant à tous: « Gardez-vous bien de toute avidité, car la vie de quelqu’un, même dans l’abondance, ne dépend pas de ce qu’il possède. »  Et il leur dit cette parabole : « Il y avait un homme riche,dont le domaine avait bien rapporté. Il se demandait : “Que vais-je faire ? Car je n’ai pas de place pour mettre ma récolte.” Puis il se dit : “Voici ce que je vais faire : je vais démolir mes greniers, j’en construirai de plus grands et j’y mettrai tout mon blé et tous mes biens.  Alors je me dirai à moi-même : Te voilà donc avec de nombreux biens à ta disposition, pour de nombreuses années. Repose-toi, mange, bois, jouis de l’existence.” Mais Dieu lui dit : “Tu es fou : cette nuit même, on va te redemander ta vie. Et ce que tu auras accumulé, qui l’aura ?”    Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même,
au lieu d’être riche en vue de Dieu. »


           – Cy Aelf, Paris



C'est une chose tout à fait louable de désirer la réussite dans nos affaires, quelles qu'elles soient.  Travailler, voici qui donne un sens à l'existence et, plus encore : un sentiment d'accomplissement et de réussite humaine. Non, il ne s'agit pas forcément pas d'argent, il ne s'agit pas de bons salaires ou de grand salaires, mais d'un revenu permettant d'habiter un logement qui nous convienne, il s'agit d'abord de vocations.

Né d'un père qui fut d'abord séminariste à l'Institut Léon XIII de Bruxelles, avant de devenir chercheur en phytopathologie - et d'une maman qui fut "Sœur Marie de saint Liévain" avant de souffrir d’aménorrhée et
d'être démise de ses vœux par un son Évêque... je n'ai compris que tardivement l’excellence du milieu familial dont j'ai bénéficié de bout en bout. Ils étaient tout à la fois sévères et doux, simples et doux et n'ayant jamais eu besoin d'utiliser les châtiments corporels pour nous apprendre tout autant la rigueur que le bonheur de venir à bout des difficultés rencontrées.

Cette sagesse et la modération qu'ils ont toujours manifestés, voici ce qui nous a permis, à mes sœurs comme à moi, d'évoluer à partir de cette exemplaire manière d'être et de vivre...

De manière inverse, par contraste, j'ai pu faire assez tôt de grands "choix de vie" dont le cœur fut : la dignité de comportement en toutes circonstances.  Mon voisin, Philippe et moi, nous fûmes "enfants de chœurs", un tout petit rôle mais qui, de nombreuses plus tard, me conduisirent à choisir de métier de bouquiniste qui m'a comblé de toutes sortes de façons : comme il est réjouissant de parler avec lecteurs qui demandaient de les guider dans leur choix à partir d'autres lectures qu'ils avaient appréciés.

En tout cela, il n'était pas question de bénéfice mais de rencontres épanouissantes de part et d'autre.

Mais à côté des personnes qui réussissent dans la mise en oeuvre de leurs propres talents, il y a les pauvres âmes des personnes qui ne font que rechercher profites et bénéfices, vantardises, mais également tricheries, vantardises, glorioles, relations impures, etc.  L’Évangile nous décrit un homme devenu très riche mais qui  ne parvient plus à regarder leur prochain  que comme hommes et objets comme autant d'occasions possibles  de nouveaux gains...  Oui, bien sûr la richesse est une idolâtrie et une folie sous le regard de Dieu...

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le poids des richesses, un obstacle à la grâce
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» hyperpilosité amelioré avec perte de poids???
» prise de poids, alimentation, opération
» les trous (poids de filet de pêche )Néolithique
» Poids ou formes ?
» poids des variables explicatives dans une regression multipl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: