Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un sacrifice de bonne odeur

Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3452
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 62
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Un sacrifice de bonne odeur   Mar 10 Juil - 4:34

Lecture du livre du prophète Osée
Ainsi parle le Seigneur: Les fils d’Israël ont établi des rois sans me consulter, ils ont nommé des princes sans mon accord; avec leur argent et leur or, ils se sont fabriqué des idoles. Ils seront anéantis. Je rejette, ton veau, Samarie! Ma colère s’est enflammée contre tes enfants. Refuseront-ils l’innocence? Ce veau est l’œuvre d’Israël, un artisan l’a fabriqué, ce n’est pas un dieu; ce veau de Samarie sera mis en pièces. Ils ont semé le vent, ils récolteront la tempête. L’épi ne donnera pas de grain; s’il y avait il ne donnerait pas de farine;et, s’il en donnait, elle serait dévorée par les étrangers. Éphraïm a multiplié les autels pour expier le péché; et ces autels ne lui servent qu’à pécher. J’ai beau lui mettre par écrit tous les articles de ma loi, il n’y voit qu’une loi étrangère. Ils offrent des sacrifices pour me plaire et ils en mangent la viande, mais le Seigneur n’y prend pas de plaisir. Au contraire, il y trouve le rappel de toutes leurs fautes, il fait le compte de leurs péchés. Qu’ils retournent donc en Égypte !

(Ps 113b (115), 3-4, 5-6, 7ab.8, 9-10)
Notre Dieu, il est au ciel ;
tout ce qu’il veut, il le fait.
Leurs idoles : or et argent,
ouvrages de mains humaines.

Elles ont une bouche et ne parlent pas,
des yeux et ne voient pas,
des oreilles et n’entendent pas,
des narines et ne sentent pas.

Leurs mains ne peuvent toucher,
leurs pieds ne peuvent marcher,
Qu’ils deviennent comme elles, tous ceux qui les font,
ceux qui mettent leur foi en elles.

Israël, mets ta foi dans le Seigneur :
le secours, le bouclier, c’est lui !
Famille d’Aaron, mets ta foi dans le Seigneur :
le secours, le bouclier, c’est lui !


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu
En ce temps-là, voici qu’on présenta à Jésus un possédé qui était sourd-muet. Lorsque le démon eut été expulsé, le sourd-muet se mit à parler. Les foules furent dans l’admiration, et elles disaient:« Jamais rien de pareil ne s’est vu en Israël !» Mais les pharisiens disaient : «C’est par le chef des démons qu’il expulse les démons. » Jésus parcourait toutes les villes et villages, enseignant dans leurs synagogues, proclamant l’Évangile du Royaume et guérissant toute maladie et toute infirmité. Voyant les foules, Jésus fut saisi de compassion envers elles parce qu’elles étaient désemparées et abattues comme des brebis sans berger. Il dit alors à ses disciples « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. »

Cy Aelf, Paris


A peine sortis d'Egypte, les juifs eurent tôt fait de se mettre à adorer un veau d'or, exprimant ainsi leurs soif de richesse, de fortune, de puissance, de domination sur tous les autres peuples. C'est un travers humain parmi les plus répandus. Les ceinturons des soldats allemands portaient la mention :"Gott Mit Uns" (Dieu avec nous) et les soldats des Marines américains leur répondent : In God we trust (Nous croyons en Dieu).
D'une manière ou d'une autre, les peuples de toutes les générations ont eu pour tentation première de le mettre le divin au services d'ambitions humaines - c'est-à-dire, en fait , pratiquement le contraire d'une exigence pieuse en quête de sainteté. On aura beau dire que plus personne ne pratique de sacrifice e aux veau-d’or, il y a des gens qui passent leurs journées à jouer en bourse, à placer "instantanément" des paris sur la victoire de tel ou tels sportifs en compétition. Il n'y a plus d'arènes, on ne fait plus couler le sang, mais on distrait son âme par des rêves de fortune et de puissance !

A nos attachements aux richesses, le Seigneur nous entraîne a manifester le don de Dieu, notre baptême et notre engagement spirituel. Le "programme" chrétien nous le connaissons tous, lié aux Béatitudes : nous sommes invités à manifester notre conversion, notre amour, notre foi, notre espérance. Notre prêtre a insisté: c'est notre "labeur" de chaque jour : aimer le prochain tout autant que nous sommes aimés de Dieu. Sans tarder, aujourd'hui même, cherchons l'une ou l'autre "BA" une bonne action au qui sera comme un sacrifice de "bonne odeur" en Celui qui s'est donné tout entier en faveur de la conversion du monde. "Les sacrifices véritables se reconnaissent à une joie soudaine et sans mélange : les saints n'ont pratiquement vécu que de la parfaite offrande de leur âme...




+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un sacrifice de bonne odeur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bon parfum de Christ
» Attirée par la bonne odeur de café...
» urgent svp! odeur viande?
» Très bonne Fête nationale à tous!
» Cherche bonne grammaire pour usage personnel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: