Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Semper Fidelis

Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3419
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 62
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Semper Fidelis   Mar 12 Juin - 5:11

Premier livre des Rois 17,7-16.
En ces jours-là, sur l'ordre du prophète Élie, au bout d’un certain temps, il ne tombait plus une goutte de pluie dans tout le pays, et le torrent où buvait le prophète finit par être à sec. Alors la parole du Seigneur lui fut adressée : «Lève-toi, va à Sarepta, dans le pays de Sidon; tu y habiteras; il y a là une veuve que j’ai chargée de te nourrir. » Le prophète Élie partit pour Sarepta, et il parvint à l’entrée de la ville. Une veuve ramassait du bois ; il l’appela et lui dit : « eux-tu me puiser, avec ta cruche, un peu d’eau pour que je boive ? » Elle alla en puiser. Il lui dit encore: « Apporte-moi aussi un morceau de pain. » Elle répondit : « Je le jure par la vie du Seigneur ton Dieu : je n’ai pas de pain. J’ai seulement, dans une jarre, une poignée de farine, et un peu d’huile dans un vase. Je ramasse deux morceaux de bois, je rentre préparer pour moi et pour mon fils ce qui nous reste. Nous le mangerons, et puis nous mourrons.»  Élie lui dit alors   « N’aie pas peur, va, fais ce que tu as dit. Mais d’abord cuis-moi une petite galette et apporte-la moi; ensuite tu en feras pour toi et ton fils. Car ainsi parle le Seigneur, Dieu d’Israël : Jarre de farine point ne s’épuisera, vase d’huile point ne se videra, jusqu’au jour où le Seigneur donnera la pluie pour arroser la terre. » La femme alla faire ce qu’Élie lui avait demandé, et pendant longtemps, le prophète, elle-même et son fils eurent à manger. Et la jarre de farine ne s’épuisa pas, et le vase d’huile ne se vida pas, ainsi que le Seigneur l’avait annoncé par l’intermédiaire d’Élie.

Psaume 4,2.3.4-5.7-8.
Quand je crie, réponds-moi,
Dieu, ma justice !
Toi qui me libères dans la détresse,
pitié pour moi, écoute ma prière !

Fils des hommes,
jusqu'où irez-vous dans l'insulte à ma gloire,
l'amour du néant et la course au mensonge ?

Sachez que le Seigneur a mis à part son fidèle,
le Seigneur entend quand je crie vers lui.
Mais vous, tremblez, ne péchez pas ;
réfléchissez dans le secret, faites silence.

Beaucoup demandent : « Qui nous fera voir le bonheur ? »
Sur nous, Seigneur, que s'illumine ton visage !
Tu mets dans mon cœur plus de joie
que toutes leurs vendanges et leurs moissons.


Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 5,13-16.
Jésus disait à ses disciples : «Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? Il ne vaut plus rien: on le jette dehors et il est piétiné par les gens. Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau; on la met sur le lampadaire et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

Elie et la veuve de Sarepta: deux exemples de foi sans crainte, de foi mûre, de foi déjà éprouvée.p  La femme d'une part, qui a quitté sa tribu avec son fils, plutôt que d'être contrainte de se remarier avec l'un ou l'autre des frères du mari décédé. Si le texte n'en dit rien, c'est que la coutume était connue de tous. Quel que soit le clan, il fallait des enfants afin d'assurer la survie du clan. Cette femme s'est très certainement déterminée à ne pas céder à la coutume et garder intact le lien de leur amour. Ce qui explique également qu'elle s'est retirée de son clan en fuyant avec son fils unique

Une fois posées les données de l’énigme , sa compréhension apparaît tout simplement.  Ou bien: qui, parmi, pour la simple raison de ne pas "briser la lignée" accepterait facilement d'épouser le frère ou la sœur d'un défunt?

Sommes-nous capables, pour l'amour de Dieu, d'accepter de supporter telle ou telle situations qui pourraient nous être défavorables ?  

Voici qui rejoint l'engagement que Jésus requiert de celles et ceux qui veulent marcher derrière lui. Le sel de la terre , c'est nous. En conscience comme en toutes circonstances :  demeurons fidèles à notre baptême  !

.






https://www.youtube.com/watch?v=c_JHUwBWhxo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Semper Fidelis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hymne Crux fidelis
» Ave, maris stella (audio)
» imprimantes 3D
» "Venite adoremus" - à Bethléem ( Frère Alessandro )
» LA CHUTE DE CHEVEUX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: