Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tous les chemins de conversion

Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3350
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Tous les chemins de conversion   Lun 30 Avr - 3:41

Livre des Actes des Apôtres 14,5-18.
En ces jours-là, à Iconium, il y eut un mouvement chez les non-Juifs et chez les Juifs, avec leurs chefs, pour recourir à la violence et lapider Paul et Barnabé. Lorsque ceux-ci s’en aperçurent, ils se réfugièrent en Lycaonie dans les cités de Lystres et de Derbé et dans leurs territoires environnants. Là aussi, ils annonçaient la Bonne Nouvelle. Or, à Lystres, il y avait un homme qui était assis, incapable de se tenir sur ses pieds. Infirme de naissance, il n’avait jamais pu marcher. Cet homme écoutait les paroles de Paul. Celui-ci le fixa du regard et vit qu’il avait la foi pour être sauvé. Alors il lui dit d’une voix forte : « Lève-toi, tiens-toi droit sur tes pieds. » L’homme se dressa d’un bond : il marchait. En voyant ce que Paul venait de faire, les foules s’écrièrent en lycaonien : « Les dieux se sont faits pareils aux hommes, et ils sont descendus chez nous!» Ils donnaient à Barnabé le nom de Zeus, et à Paul celui d’Hermès, puisque c’était lui le porte-parole. Le prêtre du temple de Zeus, situé hors de la ville, fit amener aux portes de celle-ci des taureaux et des guirlandes. Il voulait offrir un sacrifice avec les foules. Informés de cela, les Apôtres Barnabé et Paul déchirèrent leurs vêtements et se précipitèrent dans la foule en criant : « Pourquoi faites-vous cela ? Nous aussi, nous sommes des hommes pareils à vous, et nous annonçons la Bonne Nouvelle : détournez-vous de ces vaines pratiques, et tournez-vous vers le Dieu vivant, lui qui a fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qu’ils contiennent. Dans les générations passées, il a laissé toutes les nations suivre leurs chemins. Pourtant, il n’a pas manqué de donner le témoignage de ses bienfaits, puisqu’il vous a envoyé du ciel la pluie et des saisons fertiles pour vous combler de nourriture et de bien-être. » En parlant ainsi, ils empêchèrent, mais non sans peine, la foule de leur offrir un sacrifice.

Psaume 115(113B),1-2.3-4.15-16.
Non pas à nous, Seigneur, non pas à nous,
mais à ton nom, donne la gloire,
pour ton amour et ta vérité.
Pourquoi les païens diraient-ils :
« Où donc est leur Dieu ? »

Notre Dieu, il est au ciel ;
tout ce qu'il veut, il le fait.
Leurs idoles : or et argent,
ouvrages de mains humaines.

Soyez bénis par le Seigneur
qui a fait le ciel et la terre !
Le ciel, c'est le ciel du Seigneur ;
aux hommes, il a donné la terre.


Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 14,21-26.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : Celui qui reçoit mes commandements et les garde, c’est celui-là qui m’aime; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père ; moi aussi, je l’aimerai, et je me manifesterai à lui. »
Jude – non pas l’Iscariote – lui demanda : « Seigneur, que se passe-t-il ? Est-ce à nous que tu vas te manifester, et non pas au monde? » Jésus lui répondit: « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure. Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles. Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi : elle est du Père, qui m’a envoyé. Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous; mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. »



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

Il y a donc une triple révélation: dans les premiers temps, Dieu a inspiré les prophètes afin que que selon fasse connaître au peuple sa volonté. Mais très souvent, le peuple élu ne voulut en faire que selon ce qu'ils voyaient chez les autres peuples. Or, les hommes ne sauraient être doubles: tantôt vivant comme ils voient vivre les autres, mais tout en demeurant le peuple consacré à Dieu. Et cette double attitude ne pouvait, à la longue, que leur faire perdre leur identité première. Ils avaient des prophètes, ils voulurent des juges; ensuite,  il leur fallu une royauté - quoi qu'il puisse en coûter, tout  simplement pour "être comme les autres peuples".

Et, en définitive, en dépit de la Loi reçue de Dieu même, ils devinrent un peuple divisé en lui-même et ne connaissant plus que les rites de leur religion dont les maîtres étaient comme des spécialistes des rites gouvernant le peuple. Pharisiens et docteurs de la Loi. Mais au moment où le Christ parût ils étaient comme Jésus le disait: "Des brebis sans berger",  des proies faciles pour les loups. Et lorsque Jésus parût, ils ne voulurent pas de son enseignement. Et fut le Temple de Jérusalem fut détruit et ne fut jamais reconstruit.

Mais c'est désormais aux cœurs des hommes, quels qu'ils soient, que le Seigneur s'adresse. Il se produit en eux,  hommes ou femmes indifféremment, quels que soient leurs origines, leur statut social, leurs connaissances, la qualité de leurs âmes ou leurs "opinions"... Jésus paraît et l'on se convertit, on tombe a genoux, on pleure des larmes de repentir qui se retournent en larmes de joie...  Ce que notre prêtre a dit des convertis, c'est ce que j'ai connu: un retournement complet en soi-même et une grande confusion mais qui aboutit, ici et là,  à des moments de joie parfaite.

Cependant, que l'on ait été l'objet ou non d'une "révélation particulière" a dit notre prêtre - lui qui voulut faire médecine et devint prêtre - ce qui ne fut guère apprécié par ses proches, divisés en eux-même comme chacune et chacun d'entre nous  - mais qui prions !




.



https://www.youtube.com/watch?v=rNVWJ-I7OZ8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tous les chemins de conversion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: