Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bien formé, le disciple devient comme son Maître

Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3503
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 62
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Bien formé, le disciple devient comme son Maître   Sam 14 Avr - 3:39

Livre des Actes des Apôtres 6,1-7.
En ces jours-là, comme le nombre des disciples augmentait, les frères de langue grecque récriminèrent contre ceux de langue hébraïque,car les veuves de leur groupe étaient désavantagées dans le service quotidien. Les Douze convoquèrent alors l’ensemble des disciples et leur dirent : « Il n’est pas bon que nous délaissions la parole de Dieu pour servir aux tables. Cherchez plutôt, frères, sept d’entre vous, des hommes qui soient estimés de tous, remplis d’Esprit Saint et de sagesse, et nous les établirons dans cette charge. En ce qui nous concerne, nous resterons assidus à la prière et au service de la Parole. » Ces propos plurent à tout le monde, et l’on choisit : Étienne, homme rempli de foi et d’Esprit Saint, Philippe, Procore, Nicanor, Timon, Parménas et Nicolas, un converti au judaïsme, originaire d’Antioche. On les présenta aux Apôtres, et après avoir prié, ils leur imposèrent les mains. La parole de Dieu était féconde, le nombre des disciples se multipliait fortement à Jérusalem, et une grande foule de prêtres juifs parvenaient à l’obéissance de la foi.

Psaume 33(32),1-2.4-5.18-19.
Criez de joie pour le Seigneur, hommes justes !
Hommes droits, à vous la louange !
Rendez grâce au Seigneur sur la cithare,
jouez pour lui sur la harpe à dix cordes.

Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ;
il est fidèle en tout ce qu'il fait.
Il aime le bon droit et la justice ;
la terre est remplie de son amour.

Dieu veille sur ceux qui le craignent,
qui mettent leur espoir en son amour,
pour les délivrer de la mort,
les garder en vie aux jours de famine.


Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 6,16-21.
Le soir venu, les disciples de Jésus descendirent jusqu’à la mer. Ils s’embarquèrent pour gagner Capharnaüm, sur l’autre rive. C’était déjà les ténèbres, et Jésus n’avait pas encore rejoint les disciples. Un grand vent soufflait, et la mer était agitée. Les disciples avaient ramé sur une distance de vingt-cinq ou trente stades (c’est-à-dire environ cinq mille mètres), lorsqu’ils virent Jésus qui marchait sur la mer et se rapprochait de la barque. Alors, ils furent saisis de peur. Mais il leur dit : « C’est moi. N’ayez plus peur. » Les disciples voulaient le prendre dans la barque; aussitôt, la barque toucha terre là où ils se rendaient.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

L'organisation dans l'Eglise naissante est elle aussi marquée par l'intervention de l'Esprit saint. Dans la première lecture, l'afflux incessant de nouveaux fidèles a entraîné l'élection du diacre Étienne pour le service des tables. Cette nomination pourrait paraître comme un rôle mineur, mais en Eglise, il n'y a en fait que
des serviteurs de Dieu. De sorte que l'on pourrait condamner et mettre à mort saint Pierre, premier Pape, un autre reprendrait sa charge aussitôt. Il en est ainsi aujourd'hui encore. Au regard des gens du monde, un simple fidèle est un simple "adepte" d'une croyance quelconque, mais de cet "homme de peu" n'est en réalité pas moindre qu'un évêque à Rome.

Ceci est très important d'autant que les princes de ce monde n'y voient qu'une sorte de construction déraisonnable, peu pratique, déraisonnable et de peu d'intérêt.  Au regard des incroyants, ce sont des hommes qui élisent les Papes et que l'Etat du Vatican ne présente aucune menace pour les pouvoirs en place dans chaque pays. Sauf qu'en réalité un Pape comme Jean-Paul II a réalisé beaucoup plus que tous les princes de ce monde. Sauf que les croyants sont infiniment plus nombreux que les athées et exercent avec zèle diverses activités dans le monde entier et leur parole est écoutée comme vérité par tous les baptisés du monde...

Cette puissance est à l'oeuvre dans le monde entier et c'est bien ce que manifeste l’Évangile du jour : les disciples avaient ramé durant cinq kilomètres - ce qui suppose un effort très important, mais aussitôt que Jésus les rejoint, ils sont arrivés à destination. Voici qui est, pour nous, un encouragement, car si nous rencontrons diverses difficultés dans nos activités humaines, il se trouve toujours un événement qui simplifie tout.

Personnellement, ayant rencontré des difficultés dans la cessation de mon activité de bouquiniste, l'intervention inattendue d'une tierce personne - elle aussi croyante - a tout réglé en une seule matinée de démarches dans services administratifs concernés ..." Le serviteur n'est pas plus grand que son maître mais, bien formé, il devient comme son maître"



.







https://www.youtube.com/watch?v=MozK6yRf4vE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bien formé, le disciple devient comme son Maître
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sommes-nous bien formés pour enseigner la grammaire ?
» Sites pour apprendre/travailler/étudier à la maison
» vous écrivez bien? moi j'écirs comme un cochon...
» Oyez Oyez ( si ca s'écrit bien comme tel )
» Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien (ilona)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: