Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Religions et idéologies

Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3419
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 62
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Religions et idéologies   Mer 21 Fév - 0:31

Livre de Jonas 3,1-10.
La parole du Seigneur fut adressée de nouveau à Jonas : « Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne, proclame le message que je te donne sur elle. » Jonas se leva et partit pour Ninive, selon la parole du Seigneur.  Ninive était une ville extraordinairement grande : il fallait trois jours pour la traverser. Jonas la parcourut une journée à peine en proclamant : « Encore quarante jours, et Ninive sera détruite ! » Aussitôt, les gens de Ninive crurent en Dieu. Ils annoncèrent un jeûne, et tous, du plus grand au plus petit, se vêtirent de toile à sac. La chose arriva jusqu’au roi de Ninive. Il quitta son trône et son manteau, se couvrit d’une toile à sac, et s’assit sur la cendre. Puis il fit crier dans Ninive ce décret du roi et de ses grands : « Hommes et bêtes, gros et petit bétail, ne goûteront à rien, ne mangeront pas et ne boiront pas. Hommes et bêtes, on se couvrira de toile à sac, on criera vers Dieu de toute sa force, chacun se détournera de sa conduite mauvaise et de ses actes de violence. Qui sait si Dieu ne se ravisera pas et ne se repentira pas, s’il ne reviendra pas de l’ardeur de sa colère ? Et alors nous ne périrons pas ! » En voyant leur réaction, et comment ils se détournaient de leur conduite mauvaise, Dieu renonça au châtiment dont il les avait menacés.

Psaume 51(50),3-4.12-13.18-19.
Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.

Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face,
ne me reprends pas ton esprit saint.

Si j'offre un sacrifice, tu n'en veux pas,
tu n'acceptes pas d'holocauste.
Le sacrifice qui plaît à Dieu, c'est un esprit brisé ;
tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un cœur brisé et broyé.


Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 11,29-32.
En ce temps-là, comme les foules s’amassaient, Jésus se mit à dire : « Cette génération est une génération mauvaise : elle cherche un signe, mais en fait de signe il ne lui sera donné que le signe de Jonas. Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ; il en sera de même avec le Fils de l’homme pour cette génération.Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que les hommes de cette génération, et elle les condamnera. En effet, elle est venue des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon. Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas. »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris


Il est rare que la Liturgie associe directement à la première lecture  un passage qui lui répond aussi directement. Evidemment, dans un tel cas, le commentaire est d'autant plus simple, croyons-nous facilement. Cependant, hors de toute facilité, il en émane une solennité de l'avertissement tout Ninive a fait pénitence à l'annonce faite par Jonas, mais qu'en est-il pour chacun de nous ?  Il est grand temps que tous les chrétiens, de toutes les "sensibilités" acceptent de faire pénitence pour en vue de leur salut en un temps où l'ambition du projet européen marque le pas, au point les peuples commencent de se rebiffer un peu partout!  Le projet européen est totalement fondé sur une laïcité de bon ton, tandis que les tous les peuples ont gardé préceptes chrétiens selon leurs propres sensibilités. Qu'on le veuille ou non l'Europe a été évangélisée bien avant que l'on se mette à prétendre qu'étant tous européens, nous sommes "ipso facto" favorables à tout de qui est mis en oeuvre par nos politiciens.

Et notre prêtre de dénoncer ce qui le choque le plus: le passage en force de projets de lois qui ne correspondent en rien au passé des peuples et à leur religion. C'est ainsi que les politiciens ont fait passer "en force" le "mariage-pour-tous" et se montrent favorables aux aberrations de la "théorie du genre".  Mais ne nous y trompons pas, a dit notre prêtre, les "élucubrations idéologiques" ne dureront pas : la laïcité conquérante a déjà dû baisser pavillon et connaît des revers un peu partout. Dis que le projet européen est de plus en plus contesté - il ne tient pas assez comte des la spécificités de chacune des nations qui la composent... et de nombreuses régions d'Europe secouent le joug des institutions européennes:  après le Brexit, des régions telles la Catalogne et la Lombardie, parmi d'autres, ont commencé de "secouer le joug idéologique"...  Puisse donc notre carême susciter nos consciences et nous encourager à vivre pleinement notre foi.



.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Religions et idéologies
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le problème du TEMPS dans les religions ...
» Les religions sont comme les humains ; imparfaites et impermanentes.
» Bibliothèque des religions
» différents niveaux des religions
» LES religions et le "blasphème".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: